Saturday, May 12, 2007

Pralin et crème pralinée



C'est une recette que l'on retrouve sur presque tous les forums de cuisine et pour cause ! Le pralin et la crème pralinée sont très chers dans le commerce. Les faire soi-même non seulement est facile, mais permet des économies substantielles pour un résultat terriblement BON à utiliser dans toutes sortes de recettes.

250 g de noisettes
250 g de sucre

Préparer une plaque de cuisson doublée d'un papier parchemin et posée sur une surface qui ne craint pas la chaleur (j'utilise ma planche à découper en bois).

Dorer les noisettes sur une plaque sèche, au four (350ºF - 175ºC). Une fois blondes, les sortir et les laisser refroidir.

Faire chauffer à feu doux une casserole à fond épais. Y verser le sucre, une à deux cuillères à soupe à la fois, saupoudré sur toute la surface. Laisser fondre le sucre avant d'en saupoudrer plus. Continuer ainsi jusqu'à ce que tout le sucre soit utilisé. Régler le feu pour dorer le sucre en caramel blond. Attention de ne pas le brûler. Si le caramel est trop foncé il aura un goût amer.

Une fois le caramel devenu blond doré, verser les noisettes grillées et remuer pour bien les enrober. Verser le tout sur la plaque préparée. Laisser refroidir totalement.


Une fois le mélange froid, le casser et le passer au robot ménager. C'est là que vous pouvez opter pour avoir du pralin (poudre) ou du praliné (crème).

Pour le pralin
Hacher au robot jusqu'à obtention d'un mélange plus ou moins fin, et surtout arrêter de mixer avant que cela ne prenne en crème. Passer le pralin au tamis. La poudre fine servira pour les macarons ou les ganaches pralinées par exemple. Le concassé est délicieux dans les pâtes à gâteau au chocolat ou à brownies pour un "crunch" dont le goût est à se damner. Le concassé de pralin est tout aussi mortel saupoudré sur de la crème glacée ou autres entremets crémeux et onctueux.

Pour la crème pralinée
Hacher au robot jusqu'à obtention d'une masse crémeuse. Il faudra arrêter souvent pour racler les bords du bol de robot.

Le pralin et la crème pralinée doivent se conserver au réfrigérateur ou au congélateur.

Je suis puriste, alors j'aime mon pralin fait de noisette uniquement. Mais on voit souvent un mélange noisettes et amandes, à parts égales.

Il y a la praline de Louisiane aussi, que je ne peux pas ne pas mentionner car il est l'un des fleurons de la cuisine créole de la Nouvelle Orléans. La recette du pralin (amandes ou noisettes caramélisées) a voyagé avec les colons français jusqu'aux rives du Mississipi. Dans cette région, le sucre de canne, les noix de pécans et amandes se récoltent à profusion. Cela n'a pas pris de temps pour que les cuisines locales adaptent la recette française en y ajoutant de la crème et du sucre cassonade brun, donnant ainsi naissance à un met traditionnel typique de la région dégusté traditionnellement à l'occasion de Mardi Gras aux USA.


2 commentaires:

mounet said...

alors là voilà deux recettes a garder précieusement
génial ! génial ! génial

sara said...

je t'assure que je ferais ce pralin juste pour pouvoir en tartiner sur des peittes tranches de pain au sésame , hhhhummm
bises et bravo!!